Pour AT&T, les défenseurs de la neutralité du net sont des partisans d

Inscrit le 16/06/2009
9032 messages publiés
Envoyer un message privé
Mindo , sujet ouvert le 02/09/2010 à 18:02
Parmi toutes les voix défendant la neutralité du net, Free Press est assurément l'une des plus audibles. Fin août, l'organisation avait épinglé Verizon, un fournisseur d'accès américain, suite au projet d'accord établi avec Google sur la neutralité des réseaux. "Verizon et Google ont concocté ce plan pour se partager l'Internet entre eux et les autres géants de l'industrie parce qu'ils craignent la concurrence sur l'Internet libre et ouvert" avait-elle accusé dans un communiqué de presse.
Cet activisme ne fait évidemment pas les affaires des FAI américains. Également opérateur mobile, AT&T a tout intérêt à ce que la neutralité du net soit la moins contraignante possible sur les réseaux filaires et inexistante sur les réseaux de téléphonie mobile. Et puisque le projet d'accord éjecte la neutralité du net de l'Internet mobile, AT&T avait estimé que ce projet d'accord offrait un "cadre raisonnable".
Manifestement agacé par les saillies de Free Press, AT&T a publié avant-hier sur son blog une nouvelle note accusant les défenseurs de la neutralité du net d'être des amateurs de la théorie du complot. "Free Press semble suggérer que les FAI voudraient restreindre la priorité des contenus à quelques géants de l'Internet", a écrit Hank Hultquist. "Même si j'apprécie les théories du complot du Da Vinci Code [...], je m'attends au moins à une certaine cohérence en surface" a-t-il poursuivi.
La sortie de Hank Hultquist fait suite à la publication d'un document intitulé "la priorité payante des contenus : l'antithèse de l'ouverture sur Internet". Free Press expliquait que "la priorité payante des contenus est un arrangement financier où un propriétaire d'un contenu tiers peut payer un FAI pour contourner les noeuds de congestion ou lorsqu'un FAI met en place une priorité verticale en favorisant ses propres contenus".
Dès 2006, AT&T a ouvertement défendu le principe des contenus prioritaires sur Internet. L'opérateur doit pouvoir donner la priorité à certains services ou avoir la possibilité de revoir à la hausse la facture de certaines applications. Certains éditeurs de services web auraient pu s'offrir une bande-passante bien plus rapide, les avantageant alors par rapport à d'autres moins bien dotés financièrement.
Comme nous l'avons expliqué il y a quelques jours, les premiers à pâtir des contenus prioritaires seront sans aucun doute les acteurs les plus petits, comme les startups, ou les plus fragilisés. Ces derniers n'auront jamais la même capacité financière pour acheter des droits de passage sur les réseaux des fournisseurs d'accès à Internet. En conséquence, cela confortera les gros acteurs à leur place et tuera toute compétitivité et innovation sur le web.

Lire la suite
14 réponses
Inscrit le 16/03/2009
989 messages publiés
Quand on n'a pas d'argument et que l'on est de mauvaise foi, on sort le mot conspirationniste.
Inscrit le 05/06/2009
478 messages publiés
y'a un nom pour ce type de conspiration point ?
Inscrit le 22/02/2009
3904 messages publiés
AT&T sont des cons de toute façon. C'est Orange en pire.
Inscrit le 27/07/2010
9 messages publiés
Winael, le 02/09/2010 - 18:33
y'a un nom pour ce type de conspiration point ?


Non, je ne crois pas. Mais on pourrait l'appeler point AT&T en référence à cet article.
Inscrit le 07/05/2010
51 messages publiés
AT&T a tout intérêt à lutter contre la neutralité, ça leur rapporterai plein d'argent. Mais sortir cette argument c'est vraiment du n'importe quoi.
Inscrit le 02/09/2010
34 messages publiés
C'est le très très puissant lobby d'Internet, qui fait aussi peur à Ségolène qu'à AT&T
Inscrit le 10/12/2008
1426 messages publiés
RoadRash, le 02/09/2010 - 18:24
Quand on n'a pas d'argument et que l'on est de mauvaise foi, on sort le mot conspirationniste.

T'es jamais allé surfer chez ReOpen911 toi !
Inscrit le 25/01/2005
40 messages publiés
(...) les premiers à pâtir des contenus prioritaires seront sans aucun doute les acteurs les plus petits...

Surtout que désormais, les moteurs de recherche prennent en compte la rapidité des sites...
http://analytics.blo...web-faster.html
Inscrit le 21/03/2009
1725 messages publiés
Pour AT&T, les défenseurs de la neutralité du net sont des partisans du complot

C'est normal puisque nous nous trouvons face à un complot
Inscrit le 21/03/2009
1725 messages publiés
Je ne suis pas vraiment sur que la façon de faire des trucs comme l'ACTA amoindrisse cette vision des choses...
Inscrit le 18/06/2009
296 messages publiés
l'argument des sans arguments as usual
mais puisque'on vous dit que le point de fusion du papier et du plastique sont supérieurs à ceux des métaux du world trade center!
croyez le bordel à queue
Inscrit le 29/04/2009
1492 messages publiés
Je cite : " -Plus l'opérateur est gros moins la critique est forte. Preuve en est, le premier FAI du pays, AT&T, a jugé favorablement le projet d'accord entre Google/Vérizon, estimant qu'il offrait un "cadre raisonnable" pour l'innovation, la concurrence et le dynamisme, dans le respect de la neutralité du net.
----------------------------
- Rappel :
Chili, 1973, l'autre 11 septembre.
En 1970, coup de tonnerre en Amérique Latine, un marxiste remporte légalement les élection chilienne. Salvator Allende voulait depuis toujours orienter le pays vers le socialisme grâce aux bulletins de vote et sans sortir de la légalité constitutionnelle. Ce n'est pas le modèle cubain où l'on fait la révolution avec les armes. C'était un pari. C'est là l'essence même de l'originalité de l'expérience chilienne. S'il réussit, l'exemple chilien risque de faire tâche d'huile, de servir de modèle. Trop dangereux pour les Etats-Unis qui craignent la contagion dans l'hémisphère américain considéré comme " chasse gardée ". Avec ténacité, Washington va organiser un blocus financier et économique du pays, appuyant généreusement les forces de droit avant d'appuyer, via Nixon et Kissinger, le coup d'état qui renversera Allende le 11 septembre 1973. Le soutien est venu ensuite des autres instances politiques et des grandes entreprises. Un juste retour des investisseurs en somme, puisque la politique d'Allende menaçait directement des intérêts considérable dont ceux d'ITT (International Telephone and Telegraph devenue AT&T), et de plusieurs sociétés minières, dont la Falcon Bridge canadienne au-delà de l'exemple même du système prôné.
( sans commentaire ).
-------------------------
mais revenons à notre sujet : ... Ils ont eu une conception assez restrictive de la démocratie; du moment où elle n'entrave pas leur conception d'un monde totalitaire où l'Argent est Roi !L'argent est un serviteur comme un mauvais maître .
-----------------------------
Je citerais l'excellent Ulf Harkogansk-Malatesta :
"- Conception de la neutralité du net par les mastodontes : elle doit leur donner les coudées franches pour nous garantir à nous LEUR conception de la neutralité. C'est un peu comme la libre concurrence, elle leur va bien tant qu'elle leur permet de protéger leurs parts de marché et de façonner les besoins du consommateur, elle ne leur va plus lorsqu'elle permet aux petits innovants de leur péter les genoux. Toujours la même rengaine.
Le rôle du politique est plus que jamais de réguler l'économique. Le rôle du politique est plus que jamais de lutter contre les empires économiques. Tant qu'on fera l'inverse, précisément comme le gouvernement scélérat qui nous fait office d'exécutif, on s'enfoncera dans l'erreur et petit à petit, la dystopie".
Inscrit le 18/02/2009
772 messages publiés
La théorie du complot ??? Hallucinant. Le terrorisme intellectuel pratiqué par ces mastodontes de l'industrie n'a pas de limite. L'étape suivante, ça sera d'expliquer que Free Press est antisémite, par exemple. Ou nazifiant, ça marche aussi. Purée...
Inscrit le 18/02/2009
772 messages publiés
AI29300, vil flatteur, ne crains-tu pas d'être accusé de conspirationnisme à ton tour ??
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux