plop12

Inscrit depuis le le 06/11/2012 à 10:53
441 messages publiés
Envoyer un message privé
Derniers sujets de plop12 :
SUJET
DERNIER MESSAGE
NOMBRE DE MESSAGES
Par plop12 - 441 messages - Ouvert le 27 novembre 2013
0
Derniers messages de plop12 :
mozilla est en parti à but lucratif. le logiciel libre ne s'oppose pas du tout aux entreprises. C'est dingue de devoir encore préciser cela en 2014.
"c'est un simple DVD Rip"

Non un screener est un DVD fourni pour la promo du film donné à des journalistes. Tu confond avec un CAM. Un DVD rip provient du rip du DVD vendu dans le commerce.
Je n'ai pas compris si on pouvait faire réaliser ses propres création 3D utilisant des imprimantes performantes (comme celle à base de poudre de métal)
Je ne comprends toujours pas pourquoi Montebourg défend les revenues de Bouygues. Il est naïf à ce point ?
Vu de loin, on dirait que c'est facile de critiquer dans l'opposition, mais une fois au pouvoir, les copains producteurs vous font la gueule.
Faciliter l'embauche de personne qualifié, est surtout un bon moyen de faire une pression à la baisse sur les salaires. Salaires qui ne sont pas au top dans l'informatique, en France. N'importe quel Bac+5 en vente, en RH, en finance, dans la même boite, gagnent plus. Si tu compares à la Suisse, ou au USA, le salaire super brute français en bien plus bas.
Compares avec d'autre métier bac+5, c'est pas franchement terrible.

Et à 35/40 ans, tu as quelques expert, et quelques chefs, et tous les trentenaires tu te demandes bien quel boulot, ils pourront faire dans 10 ans.
Ce qui me choque le plus, est que l'on ne demande pas le nom des clients des conseillers en stratégie (comme Luc Chatel) ou aux avocats conseils (comme Copé).

Il s'agit de rechercher les conflits d'intérêts et on ne donne toujours pas le nom des payeurs !
http://www.hatvp.fr/...a-depute-52.pdf

C'est de la transparence opaque ?
Les principaux bénéficiaires sont les juristes spécialisés, qui sont aussi de puissant lobby "en faveur de l'innovation". En plus, dans la tête de l’exécutif, il y a un bug, car une mesure de l’innovation est le nombre de brevet d'une entreprise (encore une histoire d'observable vaguement corrélé).
Il existe déjà des pico projecteur pour téléphone portable. Le problème,ici, est le redressement très conséquent. Mais bon, ce n'est pas une image complète, c'est quelques logo et l'heure.
Il vire l'équivalent de 50 % des employés de Nokia, c'est pas non plus une surprise, vu l'état de Nokia.
Ne pas oublier que le principal n'est pas qu'il reste tous Microsoft, mais qu'ils aient tous un boulot !

18 000 personnes à la porte, est un grand risque de voir émerger  un concurrent à un moment ou à un autre
", et si l’auteur ou ses ayants droit n’y sont pas opposés".

Il faudrait que tous les ayant droit soient contre, pour l'interdire. Cela serait un bon moyen de retourner la difficulté qui est d'avoir l'accord de diffusion de tout le monde.

En gros, un truc peu disponible, deviendrait légalement distribuable sauf désaccord de tous les ayant-droits.
J'ai pas l'impression que le machin fasse du froid justement.
"Sa définition ne relève pas de l'interprétation des gouvernants."

Si, car pour l'instant, le magistrat n'a pas à contrôler l'illégalité du site, mais seulement la légalité du processus de décision, ce qui nous fait une belle jambe.

A-t-on vraiment besoin du retour de la censure d'état pour 100 sites/an, qui peuvent être fermé en allant voir leur hébergeur ? Pourquoi prendre un tel risque démocratique ? Tous les pays ayant mis en place ce genre de censure en ont abusé.
2007/2008 c'est le subprimes, rien à avoir avec les ressources.
Cela serait amusant que les sites web connu mettent des redirections caché vers ces sites  web.
"L'idée générale était celle d'une surveillance accrue des flux de capitaux, en contrepartie de leur libéralisation."

Il me semble que le fonctionnement des crypto monnaies est de garantir par un calcul lourd et par plein de monde, le journal des transactions.

Donc, si les comptes ne sont que des numéros et qu'il est difficile de savoir qui se cache derrière, toutes les transactions sont publique.
Numerama sur les réseaux sociaux