plop12

Inscrit depuis le le 06/11/2012 à 10:53
585 messages publiés
Envoyer un message privé
Derniers sujets de plop12 :
SUJET
DERNIER MESSAGE
NOMBRE DE MESSAGES
Par plop12 - 585 messages - Ouvert le 27 novembre 2013
0
Derniers messages de plop12 :
Ils ont encore du faire du chantage à l'emploi ou de l'exception culturel, et ces andouilles-là ont marché...
Dire qu'il parait que les salaires français sont bas à cause des taxes, ici, les salaires sont bien au dessus du super brute (salaire brute + cotisation patronale).
Le problème sur mon S2 depuis la dernière mise à jour, c'est que non seulement je dois me montrer "à poil" envers google, et maintenant, Samsung demande la permission de faire la même chose (sans possibilité de refuser, la notification colle).

Vivement un smartphone sérieux, qui ne récupère aucune donné privé.Image IPB
Cela ne résout pas non plus le problème posé par le .wine. Tout le monde se fout des appellations d'origine contrôlé sauf la France.

On risque de se retrouver avec un paquet de ".trucmuche" géré chacun dans son coin. Mais si ".vin" est gérer en France, cela limitera peut être les dégats d'un ".wine" ou ".book" (donné à amazon ! ) de l'ICANN.
En vertu des lois antitrust!  Ou la position dominante de google dans un secteur (la recherche) favorise ses parts de marché dans d'autre secteur.
Si le robot coute le prix d'une voiture, cela ne représente que 18 mois de smic.
Les boites n'ont pas à faire de moral, c'est la loi qui doit d’adapté. Mais bizarrement, ils ne sont pas pressé.
Oui, c'est étonnant de parler de SAV de Amazon sachant que pour trouver des renseignements SAV, il faut bien chercher et souvent, c'est le SAV constructeur.

Je n'ai jamais eu de soucis avec le sav de materiel.net. Il y a encore mieux celui de http://www.thomann.de/fr/ , on ne paye même pas le prix du colis à envoyé ! Bon, j'ai du le faire 2 fois, donc la fiabilité du produit était bof, mais le SAV est plus que correct.
Pour lutter contre ça, ils délocalisent aussi ceux qui font les specs. Cela marche mieux il parait.
Avec l'Europe, l'internationalisation, les contacts faciles grâce à internet, les voyages, j'ai toujours autant de mal avec les régionalistes. Ils sont encore pire que les nationalistes, comment être xénophobes sous couvert de cultures brimées.
Mouais.

Mozilla a expliqué le concept de "fuck you money" il y a des années. Cela consiste à garder de grosses réserves pour ne pas avoir le couteaux sous la gorges (prévois plusieurs années de dépense en réserve).

Faire la guerre ou pas avec google, n'a rien à voir avec le logiciel libre. Si je n'aime pas google, je peux toujours m'en passé, et je n''impose pas mes choix aux autres.

J'aimerais surtout avoir une alternative aux smartphones. La moindre application aspire toutes notre vie en ligne, Android ne propose toujours pas de fonctionnalité pour "mentir" aux applications. C'est juste hallucinant.
pareil avec Gravity, le test n'est pas infaillible.
> même si cette décision sera indéniablement une défaite du point de vue de la défense des droits LGBT en Inde.

Sauf si c'est un moyen de vendre le jeu, et qu'un patch non officiel, remet le jeu en l'état.
La réalité augmentée sera un gros truc, le jour ou tout n'ira pas dans le cloud sous le contrôle, d'on ne sait qui.
Pourquoi ? Il peut déjà filmer avec son portable. google ne peut pas activer la camera dans le dos du porteur, car cela consomme trop d'énergie et de bande passante.
> (tel que l'impossibilité de mettre en cache les contenus les plus fréquemment demandés)

C'est possible de le faire si les objets sont chiffrés avec une clef symétrique particulière. Il "suffit" ensuite de partager la clef par un moyen chiffrer pour avoir une sécurité et un cache.

Mais le problème est aussi dans la fuite d'information, si le cache arrive a connaitre indirectement le contenu d'un objet chiffré.
En suisse, il parait que ce droit exclusif de reproduction disparait dés que l’œuvre est visible par le public en architecture.
Rien que réclamer un droit des marques sur un mot du langage courant devrait être condamné par la loi.
Numerama sur les réseaux sociaux