Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Sosh débarque en Guyane et dans les Caraïbes mais la révolution attendra

Sosh se lance dans les Caraïbes et en Guyane, avec trois forfaits. Présentés comme plus compétitifs que ce qui se fait au niveau de l'outre-mer, les abonnements manquent toutefois d'audace.

Elles étaient attendues et c'est finalement dans la journée du 9 novembre que Sosh a présenté ses offres d'abonnement pour la Guyane et la zone Caraïbes (Guadeloupe, Martinique, Saint-Martin et Saint-Barthélémy). La marque à bas coût d'Orange, qui avait annoncé son arrivée dans une partie de la France d'outre-mer début novembre, propose en tout trois forfaits.

Disons-le d'emblée : les formules de Sosh pour ces deux régions ultrapériphériques ne sont pas plus économiques que ce qui est pratiqué en métropole. Hormis l'offre de base, qui est à 4,99 euros par mois (comme dans l'Hexagone, donc, mais pas du tout avec les mêmes avantages), les suivantes sont aussi onéreuses que l'abonnement le plus cher de Sosh, à 24,99 euros par mois.

En effet, les deux forfaits supplémentaires concoctés pour la Guyane et les Caraïbes sont facturés 29,99 et 34,99 euros par mois. À titre de comparaison, la grille tarifaire de Sosh en métropole inclut des forfaits à 9,99, 19,99 et 24,99 euros par mois. De plus, l'enveloppe de données mobiles allouée chaque mois aux clients est plus faible (10 Go max dans le meilleur des cas en outre-mer contre 40 Go en métropole).

Notez que toutes les mentions dites « illimitées » comportent malgré tout des restrictions. Chaque appel ne doit pas par exemple excéder deux heures et il est demandé de ne pas avoir plus de 200 correspondants, sinon « Sosh se réserve le droit de facturer au prix d’une communication hors forfait » à partir du 201ème. Quant aux communications, elles doivent survenir localement ou en Europe.

Caraïbes et GuyaneAppelsSMS / MMSInternet
Sosh à 4,99 € 1 heureIllimités50 Mo rechargeable (0,05€/Mo en hors forfait)
Sosh à 24,99 €IllimitésIllimités1 Go (débit réduit au-delà)
Sosh à 34,99 €IllimitésIllimités10 Go (débit réduit au-delà)

Compétitif... en outre-mer ?

Au-delà des mentions légales qui précisent l'usage qui peut être fait de ces forfaits, le fait est que les offres Sosh ne sont pas spécialement compétitives par rapport à ce qui se fait en Métropole. En revanche, elles peuvent l'être rapport à la concurrence en Guyane et en zone Caraïbes. Et c'est justement là-dessus que Sosh communique, en affirmant que ces formules très intéressantes par rapport à l'offre actuelle.

À titre d'exemple, SFR propose pour les Caraïbes et pour la Guyane des abonnements allant de 14,99 à 64,99 euros par mois, selon les formules et les options retenues par le client (durée d'appel, volume de données mobiles mensuel, avec ou sans mobile, engagement ou non, etc). Cela étant, même si Sosh essaie de baisser un peu la facture, ce n'est pas une révolution à la Free Mobile.

Et c'est regrettable, car même si les opérateurs peuvent avancer des explications que l'on peut entendre -- le déploiement du réseau dans des territoires ultramarins ne se fait pas forcément dans les mêmes conditions qu'en métropole --, c'est oublier que le coût de la vie et le niveau des salaires -- sauf pour les fonctionnaires -- dans ces régions sont moins bons.

Pour que ça bouge vraiment, c'est sans doute du côté de Free qu'il faudra se tourner. Après avoir bousculé le marché des télécoms métropolitain en 2012, l'opérateur a lancé pour la Réunion son forfait à un tarif deux fois moins cher que celui proposé en métropole, à 9,99 euros par mois au lieu de 19,99 pour cesser les « discriminations tarifaires qui existent entre les Outre-Mer et la métropole ».