Snap. Inc, maison mère de Snapchat, affronte des difficultés pour écouler son stock de lunettes connectées, ses Spectacles. Ces dernières auraient déçu les espoirs de la compagnie et représenteraient selon l’entreprise une perte de près de 40 millions de dollars en raison de mauvaise gestion des stocks.

À l’approche de la période des fêtes, la startup de Venice Beach espère donc relancer la vente de son premier objet connecté en l’introduisant auprès du grand public, et auprès des distributeurs physiques. Jusque-là, la commercialisation des Spectacles a été relativement chaotique : en premier lieu, la firme entretenait avec succès la rareté du produit grâce à des distributeurs, puis a distribué globalement les lunettes par Internet, notamment via Amazon. C’est cette seconde stratégie qui n’a pas rencontré le succès espéré.

C’est donc dans l’est de Londres que les Spectacles rejoindront les étals de Boxpar, un pop-up store. D’autres boutiques pourraient suivre afin d’améliorer les ventes du produit qui a bien du mal à trouver son public en ligne. Le prix des lunettes n’est toutefois pas revu par la startup qui compte toujours les vendre à 130 £.

En conséquence de ces mauvaises ventes, la firme reverrait sa stratégie hardware qui devait inclure un drone ou encore des lunettes connectées associant de la réalité augmentée.