Amazon a fait l'acquisition de plusieurs adresses faisant référence aux crypto-monnaies. Mais il n'est pas certain que cela veuille dire que le géant du e-commerce va s'y mettre.

Amazon envisage-t-il de se lancer dans l’univers des crypto-monnaies ou le géant du commerce électronique ne cherche-t-il qu’à protéger sa marque ? Il est pour l’instant difficile de donner une réponse à cette question : toujours est-il qu’il est apparu à l’attention du site Domain Name Wire que le site commercial a fait l’acquisition, fin octobre, de trois noms de domaine.

Les adresses sont : amazoncryptocurrencies.com, amazoncryptocurrency.com et amazonethereum.com. Aucune n’est active. En revanche, on peut remarquer que si les deux premières adresses sont très génériques, la troisième mentionne une monnaie en particulier, l’Ethereum, qui est aujourd’hui la deuxième crypto-monnaie la plus répandue, derrière l’indétrônable Bitcoin.

CC Ethereum

Amazon n’a fait aucun pas décisif en direction de ces monnaies. La société ne propose pas par exemple l’utilisation d’une de ces devises pour Amazon Pay et il n’est pas possible d’en utiliser une pour payer directement sur le site de e-commerce — et cela, même s’il existe une adresse amazonbitcoin.com fonctionnelle qui redirige sur Amazon, fait remarquer Coindesk.

Jadis, Amazon a exprimé son désintérêt pour le Bitcoin, le jugeant trop confidentiel pour envisager de l’adopter. Le seul mouvement qui s’apparente un peu à cet univers est l’introduction en 2013 de sa monnaie virtuelle Amazon Coin, lancée d’abord aux USA avant d’être proposée ailleurs, notamment en Europe. Particularité de l’Amazon Coin, sa valeur est indexée sur l’euro ou le dollar, selon les régions du monde.

Partager sur les réseaux sociaux