L'Arabie Saoudite s'est engagée à injecter la somme d'un milliard de dollars dans Virgin Galactics, The Spaceship Company et Virgin Orbit. Leur fondateur, Richard Branson, y voit l'opportunité d'accélérer le développement des trois sociétés spatiales.

L’espace est devenu un business comme les autres, il n’est donc pas surprenant de voir de nombreux pays du globe revendiquer leur part de ce florissant secteur. Le tourisme spatial attire tout particulièrement les investissements, et notamment ceux de l’Arabie Saoudite qui vient de décider d’octroyer la somme d’un milliard de dollars à Virgin Galactic.

Le 26 octobre 2017, le Fonds d’investissement public de l’Arabie Saoudite s’est engagé, dans un accord signé avec le groupe Virgin, à investir un milliard de dollars dans la société qui compte démocratiser le voyage touristique dans l’espace.

Une option de 480 millions supplémentaires

Le partenariat évoque une option supplémentaire de 480 millions de dollars, qui pourrait être allouée à Virgin Galactic dans ses futurs développements. Conclu par le prince héritier Mohammed ben Salmane Al Saoud et Richard Branson, le fondateur du groupe Virgin, l’accord est présenté comme une manière de renforcer l’orientation affichée de l’Arabie Saoudite, à savoir diversifier et moderniser son économie à l’horizon 2030.

CC Flickr Hardo Müller

Virgin Galactic ne sera pas l’unique société du groupe américain à bénéficier de cet investissement : The Spaceship Company et Virgin Orbit  profitent également de la somme allouée par l’Arabie Saoudite.

Richard Branson s’est félicité de cet accord, ajoutant que le partenariat permettra à Virgin de « développer la prochaine génération de vols spatiaux habités, de lancer davantage de satellites et d’accélérer [son] programme de voyages spatiaux transcontinentaux. »

Accélérer le programme de voyages spatiaux transcontinentaux

En outre, l’entrepreneur britannique a annoncé que le délai de lancement des premiers vols habités de Virgin Galactic se comptait désormais en mois. 2018 marquera peut-être la première expérience de vol touristique dans l’espace pour l’humanité.

Partager sur les réseaux sociaux