L'Essential Phone coûte désormais 499 $. Il y a deux mois, le smartphone du père d'Android coûtait 699 $.

Andy Rubin, connu comme l’un des pères du système d’exploitation Android, a beaucoup fait parler de lui au milieu de l’année 2017 : lui qui avait rejoint puis quitté Google proposait sa vision de la téléphonie intelligente, avec un smartphone malin nommé Essential Phone. Comme la marque créée pour l’occasion. Le smartphone joue sur le minimalisme : Android épuré, lignes élégantes et sobres, matériaux nobles et composants haut de gamme. Le tout, saupoudré d’une promesse qui doit encore être tenue — l’assistant personnel respectueux de la vie privée. 

Aux États-Unis, premier lieu de commercialisation du smartphone, l’entreprise de Rubin a choisi un prix premium. À 699 $ pour son lancement, l’Essential Phone coûtait moins cher que l’iPhone 8 ou qu’un smartphone Galaxy Note de Samsung, mais plus cher que la plupart des appareils Android, notamment ceux qui se font un nom depuis la Chine — OnePlus, Huawei et Xiaomi en tête. Aujourd’hui, deux mois seulement après sa sortie, Essential annonce la première baisse de prix pour l’engin : il coûte désormais 499 $ sur la boutique officielle.

La raison évoquée par l’entreprise est purement marketing : il s’agirait d’accompagner une campagne publicitaire massive, notamment à la télévision américaine. La baisse de prix permettrait donc de décider celles et ceux qui découvriraient le smartphone à ce moment-là. Nos confrères américains n’entendent pourtant pas trop ce discours trop lisse : The Verge, par exemple, y voit plutôt des ventes faibles et une concurrence frontale avec les iPhone 8, l’iPhone X et les Pixel 2 de Google. Ces modèles n’aideront pas, c’est sûr, la percée de l’Essential, lui qui était sorti dans un creux plutôt favorable aux nouveaux arrivants.

Pour Andy Rubin et ses équipes, Noël 2017 risque donc bien d’être une bataille qu’il s’agira de remporter si la prometteuse entreprise souhaite tenir sur la durée.

Partager sur les réseaux sociaux