Aux États-Unis, Ford et Domino's Pizza travaillent main dans la main pour tester les livraisons en voiture autonome. L'objectif n'est clairement pas technique, mais plutôt sociologique, puisqu'il s'agit d'observer le comportement des clients lors du retrait de la commande.

Lorsque l’on pense aux voitures autonomes, au-delà de la course au développement que se livrent les constructeurs, on imagine également les applications d’une telle technologie. Il y a les taxis autonomes, évidemment, mais aussi les transports de marchandises… et pourquoi pas les livraisons de repas ? C’est en tout cas ce qu’est en train de tester Ford, en partenariat avec Domino’s Pizza.

Les deux sociétés vont donc mettre en place une phase de test d’environ un mois, dans la ville d’Ann Arbor, dans l’État du Michigan, pour proposer de manière aléatoire des livraisons en voiture autonome aux clients ayant commandé à la célèbre chaîne de pizzerias rapides. L’idée du test est d’avant tout analyser les réactions des consommateurs lorsqu’ils sortiront chercher leurs pizzas, situées dans un compartiment réchauffant, au lieu de se faire livrer directement sur le pas de la porte.

La livraison autonome a-t-elle un avenir ?

Pour ses tests, le constructeur met à disposition plusieurs modèles de Ford Fusion, qui seront d’ailleurs conduits par un livreur pendant cette phase de test, puisqu’il ne s’agit pas d’étudier l’autonomie des voitures Ford. « Nous voulons apprendre ce que les gens pensent de ce type de livraison », a déclaré le président de la branche USA de Domino’s, Russel Weiner.

Un objectif confirmé par le porte-parole de Ford, Alan Hall, au téléphone avec Bloomberg : « Cette phase de recherche n’est pas à propos des capacités de la conduite autonome à amener d’un point A à un point B. Il s’agit de créer le scénario des 15 derniers mètres et d’observer comment les consommateurs interagissent avec le véhicule. Doit-il se garer sur le trottoir ou doit-il entrer dans l’allée ?  »

Le véhicule peut accueillir quatre pizzas sur cinq côtés différents. Pour récupérer sa commande, il suffira de rentrer un code unique sur la tablette prévue. Pour observer les comportements des clients, des caméras sont placées dans la voiture ainsi que dans les compartiments réchauffant.

Alors que Ford a pour objectif de commercialiser à très grande échelle ses modèles autonomes de niveau 4 d’ici 2021, ce genre de tests — s’ils ne sont pas concentrés sur la technologie — peuvent d’ores et déjà permettre de réfléchir à d’autres sources de revenus pour le constructeur automobile.

Partager sur les réseaux sociaux