Rovio, en bourse ? Ce n'est plus exclu. L'éditeur d'Angry Birds pourrait faire son choix à la rentrée.

Certaines sociétés choisissent de rester privées plus longtemps que d’autres. Au début de l’année, c’est l’entrée en bourse de Snapchat, devenu Snap Inc., qui a fait couler beaucoup d’encre virtuelle. À la rentrée, cela sera peut-être celle de Rovio, éditeur de jeu vidéo mobile connu pour avoir lancé l’un des plus grands hits de tous les temps en 2009 : Angry Birds.

D’après des informations de Bloomberg, la société qui capitalise désormais sur ses jeux et sur des produits dérivés de ses franchises (on se souvient du film Angry Birds qui était étonnamment correct) souhaiterait faire le pas de l’entrée en bourse. Les discussions ne sont pas terminée chez Rovio, mais on parlerait d’une procédure très avancée qui n’attend qu’un accord pour être lancée. Le média économique avance une IPO qui pourrait valoriser Rovio à 2 milliards de dollars.

En juin, on apprenait que l’éditeur chinois Tencent qui croule sous l’argent gagné avec ses jeux mobiles aurait proposé un rachat de Rovio autour des 3 milliards de dollars. Il est possible que les Finlandais aient choisi le chemin de l’indépendance. Espérons qu’il leur réussira mieux qu’il ne réussit à Snapchat pour l’instant.

Partager sur les réseaux sociaux