Ubisoft n'en finit plus de faire croître son empire. Pour sa future destination, le géant français a choisi la Suède.

Ubisoft est le roi du Monopoly mondial et compte bien le rester. Plus tôt cette année, le numéro 1 français du jeu vidéo a annoncé l’ouverture de deux nouvelles antennes : une en France, à Bordeaux, l’autre en Allemagne, à Berlin. Elles en cachaient en réalité une troisième, qui sera située en Suède, dans la ville de Stockholm. Cette dernière n’en est pas à son premier studio de développement puisqu’elle accueille déjà DICE, à qui l’on doit les franchises fortes Battlefield et Star Wars Battlefront pour le compte d’Electronic Arts.

Un ex-DICE à la tête

D’ailleurs, Ubisoft ne s’est pas trompé en choisissant Patrick Bach, ex-studio manager d’EA DICE, pour la gestion d’Ubisoft Stockholm. La structure devrait servir de soutien à Massive Entertainment, localisé à Malmö et à l’œuvre sur The Division et l’adaptation vidéoludique de la saga Avatar de James Cameron attendue sur PC et consoles pour on-ne-sait-quand. Mais toujours est-il qu’Ubisoft compte employer 100 personnes sur le site d’ici à deux ans. Une ambition logique pour un groupe comptant déjà plus de 30 studios et 10 000 talents pour garnir un portfolio de licences ultra populaires (Assassin’s Creed, Les Lapins Crétins,…) et déclinables à l’envie (des films, des produits dérivés…).

«  Stockholm est un pôle technologique mondial notamment reconnu pour son expertise dans le développement de jeux vidéo grâce à son vivier de talents. S’ajoutent à cela un vrai dynamisme international et une ambiance remarquable qui font de Stockholm un endroit unique pour créer des jeux géniaux  » vante Patrick Bach.

Partager sur les réseaux sociaux