Apple a publié les résultats financiers de son Q3 2017, marqué par du vert dans toutes les colonnes. Son segment tablette reprend notamment des couleurs grâce au succès de l'iPad.

On se souvient d’avoir écrit que la croissance habituelle d’Apple avait subi un léger affaissement durant le deuxième trimestre de l’année fiscale en cours. Eh bien on peut désormais affirmer qu’il n’a pas duré trop longtemps. Tout au moins, le géant américain peut se féliciter de voir de la croissance partout durant Q3, à commencer par un chiffre d’affaires en hausse entre les troisièmes trimestres 2016 et 2017 : +7 %, pour des recettes établies à 45,4 milliards de dollars. Dans quel livre Apple a-t-il retrouvé la recette miracle ?

Le tableau suivant reprend les chiffres bruts fournis par Apple. Il faut lire les unités vendues en milliers et les revenus en millions de dollars.

Q3 2017

(unités vendues)

Revenus

Q3 2016

(unités vendues)

Revenus
iPhone 41 026 24 846 40 399 24 048
iPad 11 424 4 969 9 950 4 876
Mac 4 292 5 592 4 252 5 239
Services 7 266 5 976
Autre produits 2 735 2 219

C’est d’abord du côté des tablettes qu’il faut regarder. Ces dernières années, Apple devait faire face à des ventes en berne, explicables en partie par un renouvellement moins nécessaire dans cette catégorie de produit et des innovations loin d’être marquantes. La firme de Cupertino a semble-t-il trouvé la parade en lançant l’iPad, un modèle beaucoup plus accessible — comprenez moins cher. Les chiffres s’en ressentent : + 15 % de volumes écoulés malgré une marge infime (+ 2 % du côté du chiffres d’affaires seulement à cause du prix moindre). On peut comprendre que l’iPad Pro, plus susceptible de rapporter d’argent, s’est moins vendu.

Avec respectivement +2 % et +3 % en volume et en valeur, l’iPhone est relativement stable et le son de cloche est similaire pour les Mac. En revanche, les services, qui enregistrent un record, et les autres produits continuent de s’affirmer comme les nouvelles poules aux œufs d’or d’Apple. La croissance de chacun est à deux chiffres (respectivement 22 et 23 %) et appuie sur le succès de l’App Store, d’Apple Music, du stockage iCloud, de l’Apple Watch ou encore de l’Apple TV. On peut dès lors conclure que ce troisième trimestre 2017 s’inscrit dans la lignée des prédécesseurs sur ce point précis.

Point intéressant à observer : les différentes régions du monde telles que découpées par Apple connaissent des fortunes diverses. Si les Amériques, l’Europe, le Japon et le reste de l’Asie sont dans le vert, la Chine a beaucoup moins acheté de produits Apple ces trois derniers mois (-10 % en valeur). Selon certains observateurs, les consommateurs chinois attendent clairement les prochains iPhone. Qu’ils se rassurent puisque Tim Cook promet un automne excitant avec le smartphone anniversaire en ligne de mire.

Partager sur les réseaux sociaux