Les drones à selfie sont peut-être le futur des selfie sticks. Et Snapchat semble s'y intéresser de près.

Le selfie stick, très peu pour vous. Mais attendez de voir la prochaine étape dans la numérisation du soi : bientôt, de petits drones équipés d’une caméra pourraient onduler autour des touristes sur les ponts de la Seine ou sur la Côte d’Azur pour les prendre en photo. Il semblerait en tout cas que Snap, maison-mère de Snapchat, suive de très près ce marché. Après le rachat de la startup Ctrl Me Robotics en mai dernier, l’entreprise d’Evan Spiegel pourrait acquérir un autre pionnier du domaine : Zero Zero Robotics.

Cette société chinoise est connue pour avoir créé le Passport Drone, qui fait exactement ce qu’on attend qu’un tel objet fasse : il s’agit d’un petit drone coûtant tout de même 600 $, qui se replie sur lui-même et qui montre son expertise sur les selfies — et donc la reconnaissance des sujets à prendre en photo et la stabilisation des optiques en plein vol.

Les deux sociétés ont démenti les pourparlers pour le rachat — mais c’est exactement ce que deux sociétés feraient si elles étaient en train de discuter de sujets impliquant de grosses sommes d’argent. En effet, Snapchat n’avait pas hésité à mettre un million d’euros sur la table pour racheter Ctrl Me Robotics.

Partager sur les réseaux sociaux