Le SELL sabre le champagne en partageant les premiers chiffres de l'année 2017.

En France, le marché du jeu vidéo va bien, merci pour lui. Le SELL a profité du salon professionnel de l’IDEF pour faire le point sur la situation. Durant le premier semestre de l’année 2017, notamment marqué par le lancement réussi de la Nintendo Switch, c’est une croissance à deux chiffres qui est observée avec un chiffre d’affaires grimpant à 1,29 milliard d’euros (+14 %). Le Syndicat des Editeurs de Logiciels note que cette embellie profite à tous les segments, ce qui est de bon augure pour les mois à venir.

Du vert partout

Les catégories Consoles (+15 %), PC Gaming (+15 %) et Mobile (+5 %) sont donc plus que jamais dans le vert. La première, qui pèse tout de même 61 % des recettes étudiées, a profité de la sortie de la Switch pour faire la différence sur le segment salon (+ 100 %, soit des ventes doublées). Avec un calendrier plutôt solide en ce début d’année (Resident Evil 7 : Biohazard, Nioh, Horizon : Zero Dawn, Ghost Recon : Wildlands, The Legend of Zelda : Breath of the Wild pour ne citer qu’eux), le software fait un bond en avant de 6 %. On notera par ailleurs que les joueurs aiment de plus en plus les cartes prépayées (+42 %) et, par extension, le dématérialisé.

Les PCistes, eux, ont visiblement renouvelé leur équipement (+20 %) et/ou leurs accessoires (+28 %). Tous ces signaux positifs inspirent Julie Chalmette, présidente du SELL confortée par ce qu’elle a vu à l’E3 2017 : « La croissance de ce premier semestre devrait donc s’accélérer sur la fin d’année sur les trois segments de marché. Tout laisse à penser que le jeu vidéo va connaitre une année historique. » Rendez-vous en fin d’année pour le bilan au complet.

Partager sur les réseaux sociaux