Si Marissa Mayer a renoncé à sa prime annuelle pour la reverser aux salariés de Yahoo à cause des piratages massifs subis par l'entreprise, la patronne devrait tout de même quitter son poste avec 23 millions de dollars.

Début mars, Marissa Mayer, patronne de Yahoo, annonçait renoncer à sa prime annuelle pour la reverser aux salariés de l’entreprise. Un geste attendu après les piratages massifs dont ont été victimes les utilisateurs de Yahoo en 2014 et 2016, mais qu’il convient désormais de relativiser : selon Variety, Marissa Mayer devrait quitter son poste en empochant 23 millions de dollars, dont 20 millions en capitaux et 3 millions en espèces. Elle sera remplacée par Thomas McInermey, ancien CFO de InterActiveCorps, entreprise américaine de médias basée à New York.

Malgré une succession de piratages des données des utilisateurs de Yahoo ces dernières années, Verizon a décidé de poursuivre le rachat de l’entreprise pour la modique somme de 4 milliards de dollars.

CC Flickr Fortune Live Media

De Yahoo à Altaba

Les piratages ont toutefois eu un impact sur les négociations entre Verizon et Yahoo : ce dernier a du accepter de revoir son prix de vente à la baisse, dans un accord conclu avec son acheteur le 21 février dernier. Quant aux parties de Yahoo qui ne seront pas achetées par Verizon, elles formeront une nouvelle entité baptisée Altaba.

Marissa Mayer devrait donc empocher une somme conséquente pour tourner la page de l’aventure Yahoo, marquée par une succession d’échecs et d’occasions manquées en dix-huit ans d’existence.

Partager sur les réseaux sociaux