Xavier Niel avait teasé une annonce ce mardi 14 mars. Plutôt que d'évoluer sur sa tarification, le fournisseur d'accès et opérateur a choisi d'étendre les conditions de ses données et appels à l'étranger.

Jusqu’ici, le forfait Free Mobile le plus cher, à 19,99 €, donnait droit à 35 jours de roaming — ou itinérance téléphonique — par an dans certains pays choisis par l’opérateur. Désormais, suite à l’annonce de Xavier Niel faite ce mardi matin, le même forfait donnera droit à une année complète d’itinérance (et coûtera, comme à l’heure actuelle, 15,99 € pour les abonnés Freebox).

35 pays inclus

Cela ne veut pas dire qu’une fois à l’étranger, sur un autre réseau que le réseau Free, vous pourrez consommer de manière illimitée données et SMS mais seulement que si vous restez plus de 35 jours (cumulés) à l’étranger, vous ne paierez pas de supplément.

Pour rappel, le forfait intègre donc le roaming illimité (appels, SMS, data) toute l’année depuis 35 pays, dont les États-Unis et le Canada — la liste complète est disponible ici. Durant vos prochains voyages sur d’autres réseaux que celui de M. Niel, vous aurez donc les services suivants proposés :

  • Les appels téléphoniques, les SMS et MMS illimités au sein de l’Europe et des DOM.
  • les appels, SMS et MMS illimités sur le réseau emprunté et vers la France métropolitaine depuis les autres pays (Etats-Unis, Canada, Israël, Australie, Afrique du Sud et Nouvelle-Zélande)
  • 5 Go/mois d’Internet mobile utilisables depuis l’Europe, les DOM, les Etats-Unis, le Canada, Israël, l’Australie, l’Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande.

De nombreux médias et analystes imaginaient d’autres offres plus farfelues (aucune limite sur la 4G par exemple) pour relancer l’intérêt sur les forfaits Free. L’itinérance sans restriction séduira peut-être professionnels et voyageurs, mais sera-t-elle suffisante pour conquérir de nouveaux clients ?

Partager sur les réseaux sociaux