L'entreprise suédoise annonce sur son site l'acquisition de Sonalytic, une startup spécialisée dans l'identification musicale. En faisant cela, Spotify semble vouloir consolider le système de ses playlists personnalisées.

L’année 2017 semble positive pour Spotify qui, après avoir dépassé la barre des 50 millions d’abonnés, rachète Sonalytic, une entreprise spécialisé dans l’identification musicale. Cette startup londonienne ne commercialisait pas ses services au grand public, mais elle visait des niches de consommateurs ou des entreprises spécifiques.

Le fer de lance, de Sonalytic c’est son système plus évolué, selon eux, que celui de Shazam. En gros, l’application du premier est capable d’identifier une musique lorsqu’il y a des bruits de fonds, un changement de rythme, des distorsions du son ou des filtres. Le site de l’application souligne que le système identifie une chanson même avec un extrait d’une seconde.

Spotify

Améliorer les playlists personnalisées

Néanmoins, Spotify a affirmé qu’il ne se lancera pas dans le domaine des logiciels d’identification musicale mais plutôt il exploitera la technologie de sa nouvelle acquisition pour améliorer son système de playlists personnalisées, comme par exemple son fameux « Daily Mix ».

De son côté, Sonalytic avait développé une fonction intéressante qui était capable de nous dire en temps réel quelle chanson était jouée pendant des concerts. On verra si l’entreprise suédoise du streaming musical exploitera également cette application.

D’autres acquisition notables de Spotify comprennent The Echo Nest en 2014 et Soundwave en 2016. Mais l’entreprise suédoise a échoué à trouver un accord pour s’emparer de SoundCloud, l’un de ses concurrents les plus connus.

Partager sur les réseaux sociaux