Filmé à son insu alors qu'il était à bord d'un UberBlack, Travis Kalanick a perdu son sang-froid face à un chauffeur qui lui expliquait avoir fait faillite à cause de ses changements de politique tarifaire. Face au scandale provoqué par la vidéo, le patron d'Uber s'est platement excusé à son équipe dans un email.

Sexisme, bas salaires… accusé de tous les maux, Uber tente de se racheter une morale à coup de millions de dollars. La crise de communication de la startup de Travis Kalanick n’est pas près de s’arranger avec le dernier scandale en date. Dans une vidéo obtenue par Bloomberg, le PDG est en effet filmé, à bord d’un UberBlack, en train de perdre son sang-froid face à son chauffeur.

La vidéo de six minutes, filmée à l’intérieur de la voiture par Fawzi Kamel, le conducteur, montre Travis Kalanick entouré de deux femmes. Alors que le véhicule arrive à destination (au bout de quatre minutes environ), le chauffeur interpelle le dirigeant d’Uber, en lui explique qu’il a perdu près de 100 000 dollars en raison de la baisse des prix pratiquée par l’entreprise sur le service de luxe UberBlack. La réponse du PDG ? « Bullshit.  »

« Nous avons commencé à 20 dollars. À combien est le prix du mile [1,6 kilomètre] maintenant, 2,75 dollars ? », poursuit le chauffeur. Ce à quoi Kalanick, qui a perdu son sang-froid, rétorque : « Certaines personnes n’aiment pas prendre la responsabilité pour leur propre malheur. Ils en veulent toujours à quelqu’un d’autre pour ce qui leur arrive dans leur vie. Bon courage !  », avant de sortir du véhicule. Loin de se laisser démonter, le chauffeur lui lance : « Bonne chance à vous, mais je sais que vous n’irez pas loin ! » Selon les informations de Bloomberg, Fawzi Kamel a ensuite attribué une note d’une étoile (sur les cinq disponibles) au PDG d’Uber.

Je suis forcé d’admettre que j’ai besoin d’aide pour diriger [l’entreprise]

Alors qu’un cadre d’Uber a été poussé à la démission dans une affaire de sexisme, cette courte vidéo ternit encore un peu plus le blason déjà bien entamé de la startup californienne. Face au scandale, Travis Kalanick a décidé de s’excuser publiquement auprès de l’équipe d’Uber dans un email interne.

« Je suis sûr que vous avez vu la vidéo où je ne respecte pas un chauffeur Uber. Dire que j’en ai honte est un euphémisme. Mon travail en tant que leader est de diriger, et cela commence par agir d’une façon qui nous rende tous fiers. Ce n’est pas ce que j’ai fait, et je ne peux pas m’en tirer comme ça », écrit-il. Il ajoute : « C’est la première fois que je suis forcé d’admettre que j’ai besoin d’aide pour diriger, et je vais tout mettre en œuvre pour l’obtenir. »

Reste maintenant à savoir si les excuses publiques de Kalanick seront suffisantes pour faire oublier ce nouvel épisode du plus mauvais effet.

Partager sur les réseaux sociaux