YouTube lancera, au printemps, une offre de télévision payante à 35 dollars par mois. Celle-ci, réservée aux États-Unis, proposera un accès aux chaînes principales du réseau américain et un service de visionnage en différé.

YouTube diversifie un peu plus ses recettes en se lançant à l’assaut de la télévision. Ou, plus exactement, des chaînes télévisées puisque YouTube TV, son service d’abonnement mensuel à 35 dollars permettra d’y accéder sur ordinateur, mobile et tablette mais pas sur un boîtier TV, contrairement à Apple TV. Les utilisateurs — jusqu’à six sur un même compte — pourront toutefois diffuser le service sur leur téléviseur grâce à un Chromecast.

Les abonnés de YouTube TV auront accès à plusieurs chaînes majeures (ABC, NBC, CBS, Fox) ainsi qu’à ESPN (la chaîne sportive principale) et Disney Channel. Des secteurs stratégiquement ciblés pour séduire une clientèle large, même si YouTube s’adresse en priorité, de l’aveu de sa propre directrice générale, Susan Wojcicki, au public plus jeune, qui n’a pas l’habitude de regarder du contenu télévisé sur le traditionnel téléviseur mais plutôt sur Internet, qu’il s’agisse d’extraits de talk-shows ou de contenu sportif. L’idée s’inscrit dans leur usage de contenu multimédia : accéder à la télévision « quand on veut, où on veut et selon ses propres choix ».

 

Une alternative au câble

Le service s’appuie logiquement sur les habitudes des abonnés pour leur proposer des suggestions basées sur leur historique et leurs goûts. Outre la possibilité de regarder ces chaînes en direct, ils peuvent enregistrer le programme de leur choix pour le regarder après coup.

YouTube cherche ainsi à se positionner comme une alternative au câble à un prix abordable. Reste que l’absence de chaînes importantes comme TBS, TNT, AMC ou encore CNN, risque de pénaliser YouTube TV face à la concurrence déjà établie qui permet d’y accéder, comme l’abonnement PlayStation Vue.

Partager sur les réseaux sociaux