Des experts affirment qu'Apple aurait vendu 6 millions de ses montres connectées au cours de ce dernier trimestre, atteignant un chiffre d'affaires de 2,6 milliards de dollars. Un chiffre que Tim Cook n'a pas dévoilé lors de la présentation des résultats de l'entreprise.

Même si Apple continue de cacher officiellement les chiffres exacts des ventes de ses montres connectées, des experts du bureau d’analyse Canalys annoncent des chiffres record. Selon eux, le géant de Cupertino a vendu 6 millions d’exemplaire de ses Apple Watch au dernier trimestre 2016, avec un revenu estimé à 2,6 milliards de dollars. Si ces données sont véridiques, cela correspondrait à 80 % des ventes globales du marché des smartwatch du trimestre.

Jason Low, un des analystes du bureau, explique : « Au-delà des améliorations matérielles et logicielles des nouveaux modèles, Apple a redoublé d’efficacité au niveau du marketing et a été agressif sur les prix des montres, ce qui a permis d’atteindre un public plus large. »

Par rapport au quatrième trimestre 2015, les ventes des montres connectées ont progressé de 12 %, toujours d’après ces experts. Ils estiment qu’Apple a dominé presque la moitié du marché global des smartwatch en 2016, en vendant 11,9 millions d’exemplaires.

Low souligne notamment : « La diminution des prix de base des Series 1 et le message plus ciblé sur le secteur fitness ont rendu la montre connectée plus accessible et intéressante. »

Une série de records

À vrai dire, il ne s’agit pas du seul succès d’Apple, car l’entreprise a réalisé plusieurs record. En vendant 78,3 millions d’iPhone, 13 millions d’iPad et 5,3 millions de Mac, Apple a annoncé que le chiffre d’affaires du premier trimestre 2017 s’établissait à 78,4 milliards de dollars.

Néanmoins, Canalys met l’accent sur les ventes des montres connectés des concurrents d’Apple, citant notamment Fitbit et Samsung qui ont pris respectivement 17 % et 15 % du marché du quatrième trimestre 2016. De son côté, Xiaomi a aussi progressé : l’entreprise chinoise a vendu 5,5 millions de ses montres connectées.

Partager sur les réseaux sociaux