Nokia, un temps roi des téléphones mobiles, pourrait-il faire son retour au sommet avec un téléphone à écran pliable ? Le dernier brevet du constructeur finlandais prouve en tout cas son intérêt de longue date pour cette technologie qui suscite aussi la curiosité de ses rivaux.

La prochaine bataille essentielle sur le marché des smartphones se jouera peut-être dans le domaine des écrans pliables. Cette innovation intéresse en tout cas de nombreux entreprises, de Samsung à Apple en passant désormais par le constructeur finlandais Nokia, tombé en disgrâce après avoir longtemps dominé le marché de la téléphonie mobile.

L’entreprise a en effet déposé un brevet pour un « appareil pliable » dès 2013 auprès du Bureau américain des brevets et des marques de commerce, qui l’a accepté et rendu public en septembre dernier.

Sur l’illustration qui accompagne le document, le prototype ressemble à un miroir de poche — dont les deux parties sont simplement reliées par un gond — équipé d’un affichage unique qui se plie quand les deux côtés sont fermés.

Les premiers smartphones pliables de Samsung pourraient être commercialisés en fin d’année 2017

Un brevet est évidemment toujours à prendre avec des pincettes, puisque sa concrétisation n’est par définition pas garantie mais celui-ci illustre la curiosité des constructeurs de téléphone portable — parfois de longue date — pour les écrans pliables, une innovation au potentiel évident en terme de rangement et de gain d’espace pour les utilisateurs.

Selon le Korea Herald, la première gamme de smartphones pliables de Samsung devrait être commercialisée en fin d’année 2017. De son côté, Nokia espère retrouver une place sur le marché de la téléphonie mobile cette même année avec ses smartphones fonctionnant sous Android.

Partager sur les réseaux sociaux