Parrot va couper un tiers des effectifs de son équipe dédiée aux drones.

C’est à l’occasion de ses résultats financiers que Parrot a annoncé qu’il allait se séparer de 290 employés de sa division dédiée aux drones. Cette équipe, composée de 840 personnes, va donc perdre à peu près un tiers de ses effectifs. Parrot n’a pas réussi, au quatrième trimestre 2016, a atteindre ses objectifs financiers de 105,7 millions de dollars. Son chiffre d’affaires sur Q4 s’élève en effet à 89,8 millions de dollars. Sur cette somme, 63,4 millions de dollars correspondent à la division drone.

Est-ce à dire que la société française va mal ? Pas vraiment : on constate plutôt une période de transition dans ses rangs. Ainsi, Parrot a déjà affirmé sa volonté de conquérir le marché B2B (à destination des entreprises) et le marché des services liés aux drones — en complément de celui, moins rentable, des drones grand public.

Drone Parrot

Que ce soit pour créer des drones capables de répondre à des problématiques professionnelles (surveillance des champs, des rails ou des travaux) ou de proposer des prestations de service qui encadrent ces activités au service d’entreprises qui n’ont pas les compétences en interne, la nouvelle orientation de Parrot est peut-être une mine d’or dont il faudra s’emparer rapidement.

En France, 150 postes seraient supprimés.

Partager sur les réseaux sociaux