Tesla tire le bilan de l'année écoulée. Si le groupe a rempli ses objectifs de production, quelques soucis ont provoqué des complications dans les livraisons. Mais le constructeur automobile a une bonne excuse pour les expliquer.

Il n’a pas manqué grand chose pour que Tesla atteigne ses objectifs de livraison pour 2016. Quelques milliers de voitures à peine. Hélas pour le constructeur américain, des soucis de production entre fin octobre et début décembre sont venus contrarier ses projets de livrer 80 000 véhicules l’année dernière. C’est regrettable pour l’entreprise, qui avait su rebondir au troisième trimestre après un deuxième trimestre morose.

Mais le groupe a une très bonne excuse pour expliquer les retards dans la fabrication de nouveaux exemplaires : c’est en effet à partir de ce moment-là qu’il a été décidé de procéder à des modifications techniques dans les automobiles de la marque pour les préparer à la conduite autonome complète qui sera déployée dans quelques années. Mais ces changements ont été plus compliqués qu’attendu.

Des modifications techniques indispensables pour l’autonomisation des voitures

C’est ce qu’indique Tesla dans son communiqué. Depuis le mois d’octobre, les modèles qui sortent des usines sont désormais équipés de toutes les caméras, de tous les capteurs et des capacités de calcul suffisantes pour établir une cartographie complète et fiable de l’environnement et de procéder au traitement en temps réel des données requises pour ajuster leur comportement sur la route.

Aujourd’hui, la situation est revenue dans l’ordre et malgré cette difficulté passagère, Tesla indique avoir effectivement livré 76 230 véhicules sur son objectif de 80 000.

tesla-model-x-7

Dit autrement, plus de 95 % des commandes ont été remises dans les temps. L’industriel précise au passage que 6 450 voitures sont en cours d’acheminement mais qu’il comptera ces livraisons dans ses chiffres du premier trimestre 2017 (les ventes, elles, ont été comptabilisées en 2016). Tesla procède ainsi lorsque ses clients ne sont pas physiquement en possession de leur achat.

Pour le seul quatrième trimestre 2016, Tesla déclare avoir livré 22 200 véhicules dont 12 700 Model S et 9 500 Model X. L’entreprise dit avoir eu une bonne fin d’année, avec une demande « particulièrement forte ». Les commandes pour les deux modèles S et X ont été en hausse de 52 % par rapport au quatrième trimestre 2015 et de 24 % par rapport au record établi au troisième trimestre 2016.

Quant à la production des voitures, Tesla a rempli son contrat. L’entreprise a battu ses précédentes performances établies en 2015. 24 882 véhicules sont sortis des usines au cours du quatrième trimestre 2016, pour un total de 83 922 exemplaires produits tout au long de l’année. Il s’agit d’une hausse de 64 % par rapport à l’année précédente.

À lire sur Numerama : Voiture autonome, autopilote, assistance à la conduite  : quelles différences  ?

Partager sur les réseaux sociaux