Amazon dément les informations selon lesquelles le groupe compte ouvrir 2 000 magasins. Cependant, l'entreprise lorgne de toute évidence du côté de la grande distribution.

Vous avez été bluffé par la vidéo de présentation du magasin Amazon Go, où il n’y a ni file d’attente, ni caisse et ni argent ? Ne vous attendez pas à en voir arriver de sitôt : Amazon est encore très loin d’être en mesure d’ouvrir des boutiques dans lesquelles des caméras et des capteurs détectent en temps réel ce que vous mettez dans votre panier de courses.

Dans un communiqué qu’a pu consulter CNET, le groupe a en effet contesté les rumeurs lui prêtant l’ambition d’ouvrir prochainement 2 000 épiceries sous sa marque. Affirmée par le Wall Street Journal, cette perspective a été démentie par Amazon. « Ce n’est absolument pas correct ». Il n’est pas non plus dans les intentions du géant du e-commerce de bâtir un grand supermarché.

capture-decran-de-2016-12-05-16-47-15

Par ricochet, les dénégations formulées par l’entreprise américaine viennent nuancer les effets du concept de magasin sans caisse qu’elle a présenté en début de semaine. Ce n’est pas demain la veille que vous pourrez piocher dans les rayons et sortir sans avoir besoin de passer à la caisse, puisque tout aura été détecté pendant vos déplacements dans les allées de la boutique. De quoi rassurer caissiers et caissières.

Pour l’instant. Il est toutefois prévu d’ouvrir au moins une boutique prototype en 2017. Elle est actuellement testée aux États-Unis par une partie des employés du groupe membres d’un programme de découverte et on devine bien que le projet n’a pas juste été lancé pour montrer les compétences de la R&D de l’entreprise. Amazon caresse certainement l’idée de mettre un pied dans la grande distribution.

À lire sur Numerama : Comment Amazon veut coloniser la grande distribution en 3 étapes

Partager sur les réseaux sociaux