Jimmy Iovine, à la tête d'Apple Music a confirmé à BuzzFeed qu'un rachat de Tidal n'était pas une volonté de la firme de Cupertino. Laissant donc les rumeurs divulguées par des proches de Jay-Z sans réponse.

Apple annonçait la semaine dernière avoir plus de 17 millions d’abonnés sur Apple Music, et il semblerait que Cupertino s’en satisfasse tout à fait. La course vers le streaming de la société amorcée il y a plus d’un an est désormais un succès vérifié et son appétit pour des acquisitions dans ce domaine est définitivement rassasié. C’est du moins ce que laisse entendre Jimmy Iovine, qui est à la tête du service, dans une interview à BuzzFeed News.

Alors que depuis juin, des rumeurs corroborées par des proches du cercle Tidal faisaient dire au Wall Street Journal que des négociations avaient lieu, et que Kanye West, jamais avare en commentaires, avait abordé la question sur Twitter, Apple met fin aux rumeurs. Ainsi, Iovine explique : « Nous faisons vraiment cavalier seul et nous ne cherchons à acquérir un service de streaming.  »

Les deux plateformes pratiquant des exclusivités tour à tour, une acquisition aurait permis à Apple Music de devenir l’unique acteur à regrouper ce type de pratiques, alors qu’aujourd’hui encore, chaque service profite de ses sorties exclusives pour conforter sa base d’utilisateurs. Drake et Frank Ocean ont ainsi fait les beaux jours de Cupertino, et Kanye West et Beyoncé, ceux de Tidal. Le combat sur le terrain des exclusivités n’est donc pas terminé, puisque le service de Jay-Z attend des nouvelles sorties, d’Alicia Keys à Calvin Harris.

giphy-14

Malgré son écurie d’artistes mainstream, Tidal continuera à faire également cavalier seul, avec ses 4,2 millions d’abonnés. Moins de la moitié des 17 millions d’abonnés d’Apple Music, et un dixième des 40 millions d’abonnés de Spotify. Alors que la santé financière de Tidal ne semble pas être au beau fixe, cette déclaration d’Apple continue d’accentuer la solitude du service sur son marché. Déjà Samsung, Google et Spotify avaient fini par abandonner leur tentative de rachat du service de Jay-Z qui semble aller doucement vers l’impasse économique.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés