Curse est un site réputé auprès des joueurs cherchant des add-ons pour un certain nombre de jeux, comme World of Warcraft. C'est ce site qui vient de tomber dans l'escarcelle d'Amazon.

C’est un site que de nombreux joueurs de World of Warcraft connaissent, car il leur donne littéralement accès à des milliers d’add-ons pour personnaliser en profondeur leur expérience sur le célèbre MMORPG de Blizzard. Cela va de la modification de l’interface à l’ajout de fonctionnalités supplémentaires, en passant par toutes sortes d’utilitaires pour répondre à toutes les situations ou presque.

Certains de ces add-ons étaient extrêmement populaires comme Deadly Boss Mods (pour prévenir les joueurs des mécaniques des boss pendant un combat), Recount (pour connaître son efficacité en combat), AtlasLoot Enhanced (pour connaître la table de butin par boss), _NPCScan (pour trouver des monstres rares), Auctioneer (pour être efficace à l’hôtel des ventes), ou encore Omen Threat Meter (pour savoir son niveau de menace).

La caverne d’Alibaba pour les joueurs

C’est ce site web, Curse, qui vient d’être racheté par Amazon, le géant du commerce électronique pour un montant inconnu. C’est sa filiale dans la retransmission en direct de parties de jeux vidéo, Twitch, qui s’est chargée de répandre l’annonce dans un article publié mardi. L’acquisition de Curse permet à Amazon de se renforcer dans le secteur du jeu vidéo, après avoir acheté Twitch et le studio Double Helix Games.

Si World of Warcraft occupe une place très importante sur Curse, le bébé de Blizzard n’est évidemment pas le seul jeu vidéo à être représenté sur la plateforme. Des contenus à télécharger sont aussi proposés pour quinze autres jeux qui sont aussi très populaires, dont Minecraft, WildStar, Elder Scrolls V : Skyrim, Rift, World of Tanks, StarCraft II ou encore Kerbal Space Program.

Twitch Curse

Outre de vastes répertoires d’add-ons à parcourir pour les joueurs désirant modifier la manière dont ils profitent de leurs jeux vidéo fétiches, Curse propose aussi un utilitaire qui gère automatiquement la mise à jour des add-ons présents sur l’ordinateur, ainsi qu’un outil de messagerie instantanée, une solution de voix sur IP pour discuter à haute voix et une interface qui peut s’afficher en superposition sur le jeu.

Avec Curse, Amazon entend bien proposer mettre à disposition des joueurs une solution globale qui lui permet de les garder constamment dans sa sphère d’influence, qu’importe ses besoins. Il faut dire que Curse est un réseau extrêmement large : il propose aussi des sites web dédiés comme LoLNexus pour les joueurs de League of Legends et Gamepedia, qui regroupe des encyclopédies thématiques et de l’actualité.

Il est évident qu’avec cette acquisition, Amazon va faire en sorte de rapprocher Twitch de son nouveau jouet. Il reste à découvrir de quelle manière cette relation va se mettre en place. Une chose est sûre : le fonctionnement de Curse — qui a déjà dix ans d’existence — ne devrait pas fondamentalement bouger, ce qui rassurera certainement les joueurs qui comptent sur la plateforme pour jouer, se renseigner ou communiquer.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés