Monster est l'une des plus anciennes entreprises du web. Fondé en 1999, le site spécialisé dans la recherche d'emplois a survécu à toutes les bulles pour finalement être racheté par Randstad, le géant néerlandais de l'intérim.

La société néerlandais Randstad, connue pour son réseau d’intérim à travers l’Europe, a conclu le rachat ce mardi de la société américaine Monster, qui est l’un des plus vieux sites commerciaux du web. Fondée en 1999, la plateforme de recherche et de proposition d’emplois a survécu à de nombreux éclatements de bulles spéculatives, lui permettant toujours d’être en ligne presque vingt ans plus tard.

Lundi, la société Monster était encore cotée à 262 millions de dollars à la clôture des marchés. Le rachat par le néerlandais est donc particulièrement intéressant pour l’entreprise américaine, qui est parvenue à se vendre pour 429 millions de dollars. En juin, Monster préparait visiblement son rachat en se livrant lui-même au rachat d’une startup, Jobr, un tinder-like de l’emploi.

Travail ordinateur

S’exprimant au sujet de l’acquisition, Randstad indique que « la transaction servira à accélérer la capacité de Monster à développer de nouveaux et innovants services pour apporter un service de valeur aux chercheurs d’emploi et aux employeurs  ». Monster fonctionnera comme une entité séparée de Randstad et conservera pour le moment sa marque.

La transaction sera quant à elle bouclée au quatrième trimestre de 2016. Randstad espère également voir Monster gagner à nouveau du terrain sur ses concurrents américains et européens qui ont lentement mais sûrement dépassé l’ex-leader sur ce créneau.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés