Pokémon Go, une belle machine à faire de l'argent ? Les premiers chiffres non officiels ne permettent pas d'en douter. Et d'autres acteurs de l'écosystème pourraient en bénéficier, app stores en tête.

Ce matin, nous sommes tombés lors de notre veille quotidienne sur deux informations particulièrement aisées à faire résonner. La première nous vient des analystes de Sensor Tower qui ont affirmé que Pokémon Go aurait rapporté à Niantic 160 millions de dollars depuis sa sortie le 5 juillet dernier. Cela fait à peu près 5 millions de dollars par jour en micropaiements, dans la mesure où Pokémon Go est gratuit et que les seules choses que l’on peut acheter en jeu, ce sont les pièces virtuelles. C’est beaucoup, d’autant que le jeu n’est toujours pas officiellement disponible ni en Chine, ni au Brésil et que la base d’utilisateurs ne maigrit pas.

pokemon-go-160-million-cumulative-revenue

On apprend aussi que Pokémon Go est utilisé plus longtemps par jour que Facebook, mais ce n’est pas impressionnant du tout : le jeu a besoin d’être actif pour être joué et les joueurs ont tendance à le laisser allumé pendant de longues périodes pour ne pas manquer un Pokémon. Le jour où Pokémon Go déploie des notifications devrait mettre un terme à ce règne.

La deuxième information est tout aussi intéressante : dans un tweet, Tim Cook a affirmé que le mois de juillet était un mois record pour les revenus générés sur l’App Store d’Apple. Cela confirme qu’Apple est en train de plutôt bien négocier le tournant obligatoire qui a été engagé par la société après la fin des records de vente pour l’iPhone, confirmée deux trimestres de suite. La société est en grande forme et souhaite imposer son image de pilier au cœur d’un écosystème numérique mobile complexe.

Mises ensemble, ces deux informations titillent notre esprit primitif qui aime bien lier des facteurs pour équilibrer le cosmos. Le succès de Pokémon Go a toutes les raisons de ne pas être étranger au record d’Apple du côté de l’App Store et pourrait avoir une résonance similaire sur les revenus de Google côté Play. Apple comme Google prennent 30 % sur les transactions effectuées dans leurs magasins d’applications. Sur les 160 millions qu’aurait rapporté Pokémon Go, cela représente tout de même 48 millions de dollars. Joli score, joli score.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés