Actionnaire de Tidal, le rappeur Kanye West suit de près l'évolution du service et du marché du streaming. Alors que les rumeurs de négociation entre Apple et Tidal émergent, le chanteur donne de la voix pour accélérer les choses.

Kanye West peut-il peser de tout son poids sur un éventuel rachat de Tidal par Apple, qui est une rumeur persistante depuis plusieurs semaines ? En tout cas, le rappeur américain a donné de la voix ce week-end en partageant ses impressions sur un rapprochement encore hypothétique entre les deux mastodontes de la musique en ligne. Car Kanye West n’est pas seulement un habitué de la plateforme de streaming : il est aussi un membre fondateur qui, à ce titre, à son mot à dire.

Ce conflit entre Apple et Tidal fout en l’air le monde de la musique. 

À lire ce que raconte le chanteur, qui donne au passage de l’épaisseur à l’hypothèse de l’existence de négociations entre les deux parties, il semble à la fois évident et urgent de conclure un rachat qui semble traîner. À cette fin, c’est par Twitter que Kanye West est intervenu, prenant ainsi le monde entier à témoin et l’informant de la perspective d’un rachat qui avait été plus ou moins bien maintenu dans le secret jusque-là.

Au fil de ses messages, Kanye West a fait transpirer un certain agacement au sujet de la fragmentation du monde du streaming. Une position paradoxale, car c’est bien lui qui a laissé en exclusivité son album sur Tidal pendant plus d’un mois. Mais le rappeur l’assure, il fait ça pour la musique et sa liberté. Reste que depuis le début de l’année, une compétition délétère entre Apple Music et Tidal s’est mise en place, chacun affrontant l’autre à grand coup d’exclusivités.

Aux yeux du rappeur, Apple qui tarderait à proposer à Tidal un prix d’achat suffisant sur lequel se mettre d’accord. Et il ne mâche pas ses mots. Ce serait «  un concours de bites qui privera les enfants de musique, tout cela parce que [Tim Cook] essaie d’agir comme Steve [Jobs] ». La priorité est donc assez simple pour Kanye : il faut conclure rapidement le rachat entre les deux sociétés. Pour rappel, Tidal représente plus de quatre millions d’abonnés, et Apple environ quatre fois plus.

La succession de tweets sera aussi l’occasion pour Kanye West d’évoquer le cas Spotify et de finir par inclure son fondateur, Daniel Ek, dans la boucle.

Désormais il ne reste plus qu’à observer l’impact de l’influence de Kanye West sur la décision finale maintenant que ses états d’âme ont été partagés avec ses 20 millions de fans sur Twitter.

En revanche, on ne comprend pas très bien sa volonté. En finir avec les exclusivités dans le streaming musical ? Si c’est le cas, on doute qu’il se trouve vraiment satisfait par un rachat de Tidal par Apple, car la firme de Cupertino utilise justement cette stratégie pour piéger la concurrence.

À lire sur Numerama : Pourquoi Apple chercherait à racheter Tidal

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés