Le changement de son nom de domaine laisse présager que Tesla Motors pourrait se renommer tout simplement Tesla. Cette nouvelle appellation, déjà d'usage courant, serait plus en accord avec la stratégie de l'entreprise d'Elon Musk.

Le nom de domaine officiel de l’entreprise Tesla Motors a été modifié, indique l’agence de presse Reuters. En allant sur teslamotors.com vous serez désormais redirigé vers le site tesla.com. Ce petit détail pourrait signifier, dans un futur proche, le changement du nom de l’entreprise d’Elon Musk. Plusieurs éléments corroborent cette hypothèse.

Tout d’abord, la firme, spécialisée dans la fabrication de voitures électriques semi-autonomes, a diversifié ses secteurs d’activités en construisant ses Powerwall, des batteries électriques pour la maison. En outre, l’entreprise a récemment manifesté sa volonté de racheter le fabricant de panneaux solaires, SolarCity.

Ainsi, Tesla Motors, qui évoque essentiellement l’univers automobile, pourrait désirer un changement de nom pour être plus accord avec ses activités qui concernent plus largement l’électrique. Apple avait lui-même raccourci son appellation en 2007, à l’occasion de la sortie de l’iPhone. Jusqu’alors, la firme de Cupertino s’appelait Apple Computer, mais ce nom ne correspondait plus à sa nouvelle stratégie.

Enfin, le changement de nom de l’entreprise pourrait également marquer le coup pour le nouveau « master plan » que n’arrête pas de teaser Elon Musk sur Twitter.

Celui-ci consistera à redéfinir la feuille de route de Tesla. Ce n’est pas la première fois que l’homme d’affaires parle de « master plan ». En 2006 déjà, il avait décrit ses projets pour le constructeur automobile. Il y évoquait alors sa volonté, depuis concrétisée, de construire de vendre des voitures haut de gamme afin de générer de l’argent pour fabriquer des modèles plus abordables. Le tout, dans le respect de l’environnement.

Master plan Elon Musk

À l’instar d’une campagne de communication bien ficelée, un changement de nom — « rebranding » en anglais — pourrait aider Tesla à détourner l’attention des récentes critiques à son encontre. Celles-ci font suite à un accident mortel dans lequel l’une de ses voitures est impliquées. L’une des plus grandes associations américaines de consommateurs n’a pas hésité à remettre en cause la sécurité du pilotage automatique prônée par l’entreprise et à demander sa désactivation.

Une bonne communication autour de sa nouvelle ligne de conduite permettrait à Tesla d’apaiser un tant soit peu la polémique.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés