Fer de lance de LG dans le mobile, le G5 ne convainc visiblement pas les foules. Le fabricant sud-coréen est contraint de restructurer sa division dans les smartphones.

Présenté en début d’année lors de l’édition 2016 du Mobile World Congress, le dernier smartphone en date du fabricant sud-coréen LG Electronics est un pari osé : quittant sa zone de confort, l’industriel asiatique a voulu surprendre le public avec le G5, son premier mobile modulaire. Celui-ci est en effet capable d’accueillir de petits modules externes pour modifier l’usage du téléphone.

Quatre mois plus tard, il faut croire que les ventes du G5 n’ont pas atteint les objectifs que s’était fixés le constructeur. C’est en tout cas ce que l’on peut deviner en lisant l’article du Korea Times, qui fait état d’une restructuration dans la division mobile de l’entreprise et du départ d’un petit nombre de cadres. C’est ce que confirme d’ailleurs un porte-parole de la société, interrogé par le journal.

head lg g5

Les ventes insuffisantes — aux yeux de LG en tout cas — du G5 sont une mauvaise nouvelle pour le fabricant, car elles affectent son produit phare dans le marché des smartphones. La gamme Gx est en effet la principale ligne de produits que propose le groupe. Les modèles précédents, comme le G3 et le G4, s’en sont sortis bien mieux. Reste à savoir pourquoi le G5 a trébuché sur le plan commercial.

Sans doute faudra-t-il se pencher sur la caractéristique principale du smartphone, à savoir sa modularité. Est-ce une particularité trop déstabilisante pour le grand public, qui préfère se tourner vers des mobiles au design attendu ? Peut-être LG aurait-il dû expérimenter la modularité sur un smartphone de second rang, au lieu de se lancer dans un tel pari avec le G5, qui revêt une importance stratégique.

Ce qu’il y a dans le G5

Le G5 a pourtant d’autres atouts. Avec un design élégant et arrondi, il propose un écran de 5,3 pouces Quad HD IPS Quantum Display d’une résolution de 2560 x 1440 pixels. Doté d’une optique solide (un capteur traditionnel de 16 Mpix, un capteur grand-angle (135°) de 8 Mpix et une caméra en façade de 8 Mpix), il accueille aussi un capteur d’empreintes digitales à l’arrière.

Dans ses entrailles, le G5 s’appuie sur un processeur Snapdragon 820 épaulé par une puce graphique Adreno 530, avec 4 Go de mémoire vive et un espace de stockage interne de 32 Go, qui peut être étendu avec une carte SD jusqu’à 2 To. L’ensemble est animé par Android Marshmallow.

À lire sur Numerama : MWC 2016  : LG G5 modulaire, casque VR… toutes les nouveautés LG

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés