Vivendi propose désormais 8 euros par action dans le cadre de son OPA sur Gameloft, contre 6 euros auparavant.

Vivendi ne lâche pas l’affaire. Bien décidée à jouer un rôle de premier plan dans le destin de Gameloft, la multinationale française vient de lancer une nouvelle offensive financière avec le relèvement automatique, à 8 euros par action, du prix de son offre publique d’achat qui a eu lieu en février dernier.

C’est 2 euros de plus que la proposition initiale et c’est surtout supérieur à divers critères d’évaluation, qu’il s’agisse du cours de clôture de l’action de Gameloft au dernier jour de négociation précédant l’annonce du projet d’offre publique d’achat (le 18 février), de celui précédant l’annonce de l’entrée au capital, (le 14 octobre 2015) et du  plus haut cours historique de l’action Gameloft des deux dernières années.

Vivendi propose 8 euros par action, contre 6 au départ

Depuis son entrée au capital de Gameloft, en octobre dernier, Vivendi s’est arrangé pour monter en puissance. Aujourd’hui, le groupe détient suffisamment d’actions pour être aux alentours de 30 % du capital et d’un peu plus d’un quart des droits de vote de la société. Avec l’OPA, c’est maintenant 100 % du capital qui est dans le viseur.
Gameloft, de son côté, essaie de résister à l’assaut mener par Vivendi. Fin février, le conseil d’administration a rejeté en bloc l’OPA, en la présentant comme insuffisante, sans vision, trompeuse et déstabilisante. La société a même tenté de faire invalider l’OPA en justice, mais la cour d’appel de Paris n’a pas suivi sa requête.

À lire sur Numerama : Gameloft refuse d’être acheté par Vivendi

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés