En réduisant les délais de validation des applications de l'Apple Store, l'entreprise permet aux développeurs de travailler plus efficacement.

Plus rapide, plus efficace. Apple a considérablement accéléré le processus de validation des applications soumises à l’Apple Store. Les développeurs pour iOS devaient auparavant attendre plus d’une semaine avant que leurs applications ou mises à jour ne soient approuvées et intégrées à l’Apple Store. Aujourd’hui, ce délai est réduit à deux jours en moyenne.

trend-graph
En un an, le délai de validation d’une nouvelle appli est passé de plus de 8 jours de moyenne à 2 jours seulement.

Ce nouveau rythme permet aux développeurs de corriger plus rapidement les bugs, de tester de nouvelles fonctionnalités plus régulièrement et de mieux s’adapter aux évolutions du marché. En outre, il permet de mieux les fidéliser au système d’exploitation iOS. In fine, les ventes d’applications devraient être positivement impactées.

Le développeur Chris Maddern a vu sa toute dernière application validée par la marque à la pomme en seulement vingt heures. Enthousiaste, il estime que « cela permettra à son équipe d’accélérer les cycles de développement ».

Ce changement dans le mode d’opération d’Apple lui permet d’être encore plus compétitif face à Google. Pour gagner du temps, la filiale d’Alphabet a tendance à vérifier le contenu et la sécurité des applications de Google Play uniquement a posteriori, après que celles-ci ont été mises à disposition sur le store.

Cette accélération intervient un mois avant la conférence mondiale des développeurs d’Apple pendant laquelle la firme va probablement présenter la dixième génération d’iOS.

Pour rappel, Apple a changé de responsable marketing en décembre en nommant Phil Schiller. Depuis, il a mobilisé une équipe de cent personnes dédiée à améliorer le service de l’App Store. Il envisage également de facturer certains développeurs pour que leurs applications soient mieux mises en avant.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés