Conforama et la Fnac poursuivent leur bataille autour du rachat de Darty, faisant monter les enchères sur le géant de la vente physique à presque un milliard d'euros.

Ce n’est plus un secret depuis bien longtemps : Darty est à vendre et son antique concurrent la Fnac est en pôle-position pour le rachat. Une affaire qui semblait pliée sans compter sur un autre géant de la vente physique qui s’est mis en tête de mettre des bâtons dans les roues de la chaîne de distribution de produits culturels et électroniques — Conforama, le détaillant du meuble désormais filiale du groupe sud-africain Steinhoff International. Et depuis quelques mois maintenant, les deux belligérants s’affrontent à grand renfort d’augmentation de leur offre.

C’est ainsi par Le Figaro qu’on apprend qu’un Conforama gourmand a augmenté à 138 pence par action sa proposition d’OPA sur Darty, menant la valeur du groupe à 742 millions de livres, soit 943 millions d’euros. Ni une ni deux, la Fnac a réajusté son offre en proposant 145 pence par action, soit 779 millions de livres ou 989 millions d’euros. Dans ce combat à coup de grosses sommes, on arrive donc à un prix proche du milliard d’euros pour Darty, possédé aujourd’hui par le Britannique Kingfisher — d’où les sommes exprimées en livres.

La Fnac a réajusté son offre en proposant 145 pence par action 989 millions d’euros

Les deux entreprises ont gros à gagner. Pour la Fnac, posséder Darty revient à avoir une position de quasi-monopole sur la distribution de produits électroniques et technologiques en France. Cela pourrait ajouter également à ses services toute la logistique mise en place par Darty de longue date et qui lui donne une longueur d’avance sur le territoire français, non seulement sur la livraison d’électroménager, mais aussi sur l’installation à domicile de produits Nest, par exemple. Pour Conforama, c’est une opportunité de diversifier son activité sur le territoire français face à des firmes comme Ikea qui, elles aussi, approchent de plus en plus les nouvelles technologies.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés