Cette semaine, Facebook a lancé un sondage sur quelques comptes vérifiés pour prendre la température d'une éventuelle monétisation du contenu à venir.

Facebook, le réseau social au 1 milliard d’inscrits pourrait permettre à ses utilisateurs de tirer des bénéfices de leurs publications. C’est à travers un sondage, repéré sur une page dont le compte est vérifié et réalisé cette semaine que le réseau social a commencé à sonder quelques-uns de ses utilisateurs sur la manière dont ils pourraient gagner de l’argent à travers leurs publications ou même promouvoir des causes. Si nous n’avons que peu d’informations à son sujet pour l’instant, il y a fort à parier que cette monétisation ne sera pas disponible pour tous et sera déployée pour les comptes vérifiés et les célébrités seulement.

Parmi les idées émises par Facebook, on recense :

  • Un jar tip, littéralement, pot aux dons, qui permettrait de récolter de l’argent sur le principe du pourboire.
  • Une sponsor marketplace, qui serait une façon de créer des liens et de conclure des partenariats avec des sponsors.
  • Des partenariats sponsorisés.
  • Des partages de revenus publicitaires.
  • Une option caritative, grâce à laquelle des œuvres de charité pourraient récolter des fonds.

Capture d’écran 2016-04-20 à 11.14.22

Facebook a également demandé aux utilisateurs à quel point la fonctionnalité, déjà existantes sur quelques pages, Call to Action, ou appel à agir en bon français, les intéressait. Mise en place depuis la fin de l’année 2014, celle-ci permet aux marques d’établir « des contacts privilégiés avec leur communautés  », selon Facebook.

Facebook, la mutation

Facebook ne cesse d’évoluer ces derniers temps. Avec la mise en place de ses live à la mode Periscope, sa messagerie instantanée Messenger et ses bots qui compterait plus de 900 millions d’utilisateurs. Facebook mute, peut-être conscient qu’il ne faut cesser d’évoluer pour survivre dans le monde la tech. Et malgré son statut de premier réseau social en termes d’utilisateurs, Facebook a jusqu’à maintenant été très timide voire invisible sur les questions de rémunérations de contenus.

Avec ce sondage, le réseau social pourrait être en train de penser à la monétisation de certains contenus, comme le fait YouTube. Ce qui serait assez logique puisque la plupart des réseaux sociaux proposent aujourd’hui une monétisation du contenu des utilisateurs. Comme le souligne The Verge, l’intérêt de Facebook dans la monétisation de ses contenus, exprime le désir du réseau social de devenir la plateforme numéro un du partage d’informations en temps réel — des secteurs où Twitter et Snapchat sont les favoris des utilisateurs.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés