Google démarre une expérimentation aux USA destinée à tester son système de livraison de produits frais. Un programme qui est amené à s'étendre.

La livraison de denrées périssables est un secteur qui intéresse Google. Soucieuse de ne pas laisser Amazon occuper le créneau, la firme de Mountain View vient de démarrer une expérimentation aux États-Unis afin de livrer des produits frais aux Américains, des fruits aux légumes, en passant par les viandes et les poissons, sans oublier les produits laitiers et les plats surgelés.

Via sa filiale Google Express, l’entreprise américaine a choisi de démarrer ce programme dans une zone géographique très réduite : seuls quelques quartiers de San Francisco et de Los Angeles sont couverts pour le moment. Mais à terme, il est évident que le groupe aura à cœur d’étendre son dispositif pour couvrir tous les habitants des deux agglomérations et d’autres villes du pays.

googleexpressvoiture.jpg
Google Express

Google a déjà une expérience dans la livraison de produits alimentaires, avec un système qui permet de livrer le client le jour-même de la commande si celle-ci n’est pas effectuée trop tardivement. Mais en se lançant dans les denrées périssables, Google se lance dans une tâche plus difficile, qui requiert l’adaptation de sa chaîne logistique et la participation des enseignes locales pour livrer le plus vite possible.

Le service, payant, constitue une réponse à Amazon Fresh. Cela fait en effet depuis des années que le géant du e-commerce expérimente la livraison de produits périssables.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés