La masse salariale de Yahoo devrait connaître une nouvelle fonte de ses effectifs. Un plan social touchant 10 % des employés serait sur les rails.

L’avenir s’assombrit sérieusement pour Yahoo et les effets provoqués par les orientations du conseil d’administration de faire du portail web une coquille vide vont commencer à se faire sentir. Alors qu’il est question de céder les activités Internet de l’entreprise, Business Insider fait état d’un vaste projet de plan social qui serait en préparation.

Il serait question de se séparer d’environ 10 % des salariés du groupe, ce qui représente près de 1 000 personnes. Au cours du printemps dernier, Yahoo avait déjà sabré dans sa masse salariale. Et sans faire dans la demi-mesure : 14 % de ses employés avaient été remerciés alors. Cette fois, les licenciements pourraient survenir dès le mois de janvier, selon les sources de nos confrères.

Une seconde vague de licenciements est dans les cartons.

Parmi les départements qui seraient fortement touchés figurent la division européenne, la branche média business et celle en charge de la gestion des infrastructures sur lesquelles reposent les services de l’entreprise. En parallèle, les services qui ne sont plus jugés dans le coup sont fermés ou réduits comme une peau de chagrin. C’est le cas de Screen, rapporte Variety, qui était le service vidéo du portail web.

Quel avenir pour Yahoo ?

Si le scénario du conseil d’administration est suivi, l’entreprise gardera sa participation dans Alibaba, permettant de reverser des dividendes importants aux actionnaires. Le reste de la société serait regroupé dans une nouvelle entité, cotée en bourse, avec la possibilité de la vendre partiellement ou totalement. Cela concerne la régie publicitaire, le moteur de recherche, sa part dans Yahoo Japon. Entre autres.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés