Microsoft a annoncé la création d'une joint-venture avec un industriel chinois pour fournir à la Chine une version spéciale de Windows 10 destinée à ses administrations et aux entreprises contrôlées par l'État.

Alors que Google se remet progressivement à s’approcher de la Chine à travers sa maison-mère Alphabet, Microsoft n’a jamais eu les mêmes états d’âme à faire des affaires partout dans le monde, quel que soit le régime démocratique ou autocratique en place. La firme de Redmond a rendu Windows 10 disponible dans 190 pays au monde, et il n’était bien sûr pas question de se passer de la Chine et de ses centaines de millions de PC qui tournent sous Windows et qui peuvent avoir besoin d’une mise à jour.

Comme l’impose la règle commerciale en Chine, aucune grande entreprise informatique ne peut s’installer et faire des affaires sur place sans s’associer à une entreprise sous contrôle chinois. Pour commercialiser Windows 10, Microsoft s’est donc associé à Tencent, Qihoo 360 et Lenovo. Il a par ailleurs accepté de renoncer à Bing pour intégrer Baidu comme moteur de recherche par défaut sous Windows 10.

Une version contrôlée par le gouvernement

Mais dans un billet de blog, Microsoft annonce qu’il travaille en outre sur une édition spéciale de Windows 10 destinée à l’administration chinoise et à des entreprises publiques ou détenues par l’État. La firme crée une joint-venture avec son partenaire China Electronics Technology Group, qui s’appellera C&M Information Technologies. Elle sera basée à Pékin.

Dans le cadre de ce montage, Microsoft fournira un Windows 10 personnalisé approuvé par le gouvernement chinois, dont le code source aura été audité par les services chinois. La Chine pourra faire ajouter ses propres outils anti-virus ou autres, et contrôler les mises à jour imposées aux systèmes.

Ce sera certainement cette version qui sera proposée à terme dans les écoles et les universités chinoises.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés