Est-ce que les rabais affichés lors des opérations promotionnelles sur Internet sont justes ? Pas vraiment, d'après l'UFC-Que Choisir.

Vous l’avez eu, ce sublime écran 4K de 60 pouces à un prix défiant toute concurrence, grâce à des soldes flash sur un site e-commerce. Il trône maintenant dans votre salon et votre banquier vous remercie tous les jours d’avoir attendu le moment idéal pour l’acheter. Et pourtant, si vous n’avez pas fait attention, il est possible que vous soyez tombé dans le panneau d’un vendeur peu scrupuleux des règles qui encadrent le commerce. C’est en tout cas ce que l’UFC-Que Choisir dénonce dans son dernier communiqué, à temps pour les derniers achats précipités de Noël.

Après enquête sur ces prix de référence, l’association n’a trouvé de justification que moins d’une fois sur cinq.

L’argumentaire de l’association de défense des consommateurs s’appuie sur un argumentaire en quatre points :

  • Les prix barrés sur les sites e-commerce n’ont aucune justification. L’association affirme que les prix de référence sont calculés au doigt mouillé et servent de prétexte non vérifiable à des rabais qui semblent colossaux pour le consommateur.
  • Après enquête sur ces prix de référence, l’association n’a trouvé de justification que moins d’une fois sur cinq. « Pour plus d’un tiers des promotions, les professionnels n’ont pas hésité à prendre le prix le plus élevé observé chez les concurrents au cours des 6 derniers mois », continue le communiqué, avant d’affirmer qu’il ne s’agit pas encore des pires candidats. En effet, 41 % des prix constatés semblent sortis de nulle part.
  • Les promotions réelles se situent donc entre -4,8 % et -0,9 %. Et oui, en cherchant des prix réellement pratiqués avant solde, l’UFC-Que choisir s’est aperçu que les offres n’étaient pas si alléchantes que cela… Les rabais à deux chiffres n’existent que pour servir d’appât.
  • Corollaire direct : les gains potentiels sur un produit en promotion par rapport au même produit chez la concurrence ne sont pas énormes. D’après l’association, ils se situent entre -8 % et -4 %, loin des rabais annoncés dans la plupart des cas.

L’un dans l’autre, vous aurez tout de même dépensé moins d’argent en achetant en promo, mais bien plus que ce que les promotions pouvaient laisser penser. L’UFC-Que Choisir conclut son étude en demandant aux pouvoirs publics d’imposer la justification des prix de références affichés lors des opérations promotionnelles, ce qui semble être la moindre des choses.

infographie-prix-barres

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés