Hitbox.tv a bouclé un tour de table au moins de novembre. Un coup de boost pour ce concurrent de Twitch qui s'est associé au studio Wargaming.

4 millions de dollars : voilà le montant qu’a levé la plateforme de streaming vidéo Hitbox.tv pour renforcer sa position sur un marché où les adversaires comme Twitch ou Youtube Gaming sont particulièrement coriaces. Et cet argent a notamment été recueilli auprès du studio Wargaming dont le Chief Strategy Officer rejoint le conseil d’administration du service de streaming.

L’information a de quoi intriguer : quelle sera la liberté d’action d’une plateforme streaming de jeux vidéo qui s’est associée financièrement avec un développeur ? Souhaite-t-elle continuer à proposer des tas de jeux ou se concentrer sur les titres de Wargaming ? Nous avons posé toutes ces questions directement à son CEO, Martin Kimscha, qui est doit aujourd’hui faire les bons choix stratégiques pour permettre à Hitbox de conserver sa place sur le marché.

Comment décririez-vous les joueurs qui utilisent votre plateforme par rapport à ceux qui utilisent Twitch ou Youtube Gaming par exemple ? Pourquoi vous choisiraient-ils ?

Notre focus sur le gaming nous fait nous dire qu’on répond aux attentes de notre communauté. Et en prenant un investisseur comme Wargaming, nous souhaitons renforcer encore notre politique qui est de créer la plateforme la plus performante dédiée au gaming. Nous améliorons constamment l’interactivité entre ceux qui diffusent du contenu et ceux qui le regardent dans l’idée d’avoir une plateforme toujours plus fun.

Quelle que soit la taille de l’audience, chaque diffusion est éligible au partage des revenus générés par les abonnements et les publicités.

Ce qui nous différencie aussi, c’est peut-être notre capacité à écouter notre communauté et à répondre à leurs besoins. Nous avons des responsables aux quatre coins du monde qui font l’interface entre les développeurs, les utilisateurs et le public et qui peuvent répondre précisément à chaque besoin, au niveau local.

La manière de rémunérer les streamers que nous avons modifiée au début de l’année et qui permet à tous d’avoir des gains est aussi un bon moyen pour nous de récupérer des utilisateurs qui jouent à tout type de jeux. En effet, quelle que soit la taille de l’audience, chaque diffusion est éligible au partage des revenus générés par les abonnements et les publicités.

Martin Klimscha, CEO de Hitbox
Martin Klimscha, CEO de Hitbox

Vous avez dit vous concentrer sur l’innovation technologique. Quelles sont les choses que vous faites mieux que vos concurrents ?

Explorer de nouvelles technologies et de nouvelles manières d’améliorer l’expérience du streaming est une chose très importante pour nous. C’est ce qui nous différencie et nous permet d’avoir une plateforme appréciée des streamers et de l’audience.

Pour vous donner un exemple, notre plateforme a été entièrement développée en HTML5 et offre des possibilités de chat et de partages sans équivalent. De même, nous étions les premiers à proposer du stream en 1080p à 60 images par seconde et nous serons les premiers à diffuser des événements e-sport en 4K à 60 images par seconde. Bien entendu, tout cela repose sur des innovations techniques constantes sur la manière de diffuser en live des jeux vidéo — nous aurons des annonces à ce sujet très bientôt.

Quelle est la nature de votre partenariat avec Wargaming ?

Nous adorons les jeux Wargaming (World of Tanks étant le plus connu, ndlr) et nous sommes très heureux de ce nouveau partenariat. Ils ont vraiment poussé le streaming de leurs jeux dès le début et cela a été une des clefs de leur succès. Maintenant, nous allons bien entendu travailler à une intégration toujours plus poussée des jeux Wargaming à Hitbox.

Cela dit, même s’ils rejoignent notre conseil d’administration, nous avons à cœur de rester une plateforme indépendante qui accueillera tous les gamers et tous les jeux vidéo.

Comment allez-vous utiliser l’argent de cette levée de fonds ?

Avec cette entrée de fonds, nous allons pouvoir étendre notre communauté un peu partout dans le monde et tout particulièrement en Amérique du Nord. À côté de cela, nous voulons vraiment améliorer l’intégration de la plateforme de streaming dans les jeux vidéo et nous aurons plusieurs annonces à ce sujet très bientôt.

 

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés