Toyota investira un milliard de dollars sur 5 ans aux USA pour des projets dans la robotique et l'intelligence artificielle.

C’est un effort financier d’une ampleur peu commune dans le domaine de l’intelligence artificielle, qui montre que Toyota s’est pleinement engagé dans la course à la voiture autonome. En effet, le constructeur automobile japonais vient d’annoncer jeudi qu’il investira un milliard de dollars sur cinq ans dans le secteur de l’intelligence artificielle.

Dans ce cadre, l’industriel nippon ouvrira un nouveau centre de recherche aux États-Unis en plein cœur de la Silicon Valley. Le bâtiment, précise le communiqué, sera situé non loin de l’université Stanford, afin de pouvoir bénéficier des talents des étudiants dans le cadre d’un partenariat en matière de R&D. Un rapprochement similaire est aussi en cours entre Toyota et le célèbre Massachusetts Institute of Technology.

Au total, le centre accueillera 200 employés ayant des compétences pointues dans les domaines de l’intelligence artificielle et de la robotique. Ces secteurs intéressent de très près l’entreprise asiatique, qui est engagée dans une course technologique avec ses rivales pour sortir le premier véhicule commercial capable de se diriger seul sur la voie publique sans avoir besoin de l’assistance du conducteur.

Un investissement qui profitera à la voiture autonome de Toyota, mais pas uniquement.

Toyota précise toutefois que les travaux menés dans cette nouvelle installation américaine, dont le fonctionnement doit débuter début 2016, pourront profiter à d’autres secteurs que l’automobile. Il est par exemple question de profiter de la robotique et de l’IA pour fournir des solutions high-tech aux personnes âgées ayant besoin d’assistance, mais aussi celles ayant un handicap ou souffrant d’une maladie particulière.

Dans cette tâche, Toyota s’est assuré le soutien de Gill A. Pratt, qui était autrefois la personne responsable de certains programmes d’envergure à la DARPA (l’agence pour les projets de recherche avancée de défense), dans la robotique et les systèmes neuro-morphologiques. Lors de l’annonce d’un investissement d’un milliard de dollars, celui-ci a précisé les trois premiers objectifs fixés par Toyota :

  • améliorer la la sécurité en diminuant continuellement la probabilité que la voiture sera impliquée dans un accident ;
  • rendre la conduite accessible à tout le monde ;
  • adapter pour un environnement intérieur la technologie de Toyota qui est appliquée à la mobilité à l’extérieur, avec un focus en direction des personnes âgées.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés