IBM manifeste de l'intérêt pour la prévision météorologique. Déjà partenaire de la société Weather Co, l'entreprise américaine chercherait désormais à acquérir certains de ses actifs.

C’est une nouvelle acquisition exceptionnelle que s’apprêterait à faire IBM, si l’on en croit les informations du Wall Street Journal. En effet, d’après les sources du journal américain, « Big Blue » serait sur le point de conclure un accord clé pour mettre la main sur les actifs numériques et sur les données de Weather Co. Montant de l’opération ? Au moins deux milliards de dollars.

Weather Co est une société spécialisée dans la météorologie. Elle est en partenariat avec un certain nombre de grandes entreprises, dont Apple, pour leur fournir des informations et des prévisions sur le temps. Elle a même tissé des liens avec IBM via des accords de licence et la conception de services en commun.

Mais toutes les activités de Weather Co n’intéressent pas la multinationale : en fait, c’est avant tout le savoir-faire de la société en matière de prévision du temps qui attirerait IBM. Le deal n’intégrerait pas, par exemple, la chaîne météo The Weather Channel.

La météo, un facteur déterminant dans les affaires.

Pourquoi IBM s’intéresse-t-il à la météo ? Un élément de réponse est donné par Le MagIT. Lors de la présentation d’un catalogue de services, baptisé Insight Cloud Services, et qui « compacte des modèles analytiques type et des services de données issus de partenariat », l’importance de la météo dans les activités commerciales a été soulignée.

« La météo [est] déterminante dans les décisions et les actes d’achats dans le commerce de détail  », relèvent nos confrères. David Kenny, le directeur de Weather Co, affirme d’ailleurs que deux tiers des grandes entreprises (notamment dans les secteurs de l’aviation, des assurances, de l’industrie automobile et de la construction) citent la météo comme « un élément moteur de leurs revenus ».

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés